Esta web utiliza cookies, puedes ver nuestra la política de cookies, aquí Si continuas navegando estás aceptándola
Política de cookies +
Omitir vínculos de navegaciónInicio > Noticias
GSD Cameroun: éducation en Afrique au temps du coronavirus
GSD continue de travailler pour assurer le meilleur service possible aux étudiants malgré les circonstances.
La Fondation Abriendo Caminos, la Fondation GSD et l'ensemble de la communauté éducative GSD ont un engagement ferme envers l'éducation aux valeurs sociales et environnementales. En ce sens, la participation à des projets sociaux destinés à ceux qui en ont le plus besoin est un pilier fondamental du projet pédagogique GSD, et un exemple est l'effort développé à GSD École Internationale au Cameroun. L'école a ouvert ses portes il y a près de deux ans dans la région de Pouma qui a dû suspendre ses activités en face à face en raison de la pandémie. Cependant, l'activité pédagogique se poursuit grâce aux enseignants locaux et à la supervision d'Espagne, tout en travaillant sur la maintenance du centre, indispensable pour les conditions locales.

GSD continue de travailler pour assurer le meilleur service possible aux étudiants malgré les circonstances.

La pandémie de coronavirus qui dévaste une grande partie du monde a également forcé la fermeture de l'école GSD au Cameroun jusqu'à nouvel ordre, mais le travail continue pour maintenir l'activité éducative du mieux possible et de répondre aux besoins de la communauté éducative GSD du pays africain. GSD continue d'avoir des enseignants, dont le travail est essentiel. Les enseignants ont toujours leurs salaires grâce à la fondation Abriendo Caminos et la fondation GSD. Ils travaillent avec la plus grande motivation pour résoudre ce contexte social difficile, en utilisant les moyens et les outils disponibles pour aider les familles dans l'éducation des garçons et des filles du centre. De même, l'entretien des installations scolaires est également très important pour reprendre les cours quotidiens dès que possible à Pouma. GSD École Internationale au Cameroun a été inaugurée il y a près de deux ans.

Education et progrès au Cameroun

« Sages sont ceux qui ont la faculté d’adaptation » Michel de Montaigne

Bien que nous ne le percevions pas toujours, nos vies sont toujours sujettes au changement, que nous ressentons plus que jamais en ces temps. En Afrique, où la vie peut être radicalement différente chaque jour, on a l'habitude de se réinventer faute de ressources et en raison de l'instabilité. L'école GSD École Internationale au Cameroun, qui a fourni une opportunité d'éducation et de progrès à une population oubliée, est fermée depuis fin mars à cause de la pandémie mondiale qui a également atteint le Cameroun.

Malgré les possibilités technologiques rudimentaires de la région, nos professeurs n'ont cessé d'assister et de prendre soin de l'apprentissage de nos élèves. L'environnement rural et le confinement moins exigeant qu’en Occident permettent à nos enseignants d’aller ponctuellement voir les familles pour surveiller l'apprentissage, donner et ramasser les devoirs ou superviser le travail, toujours avec les mesures de sécurité nécessaires. Lorsque les connexions le permettent, ils utilisent le téléphone pour guider nos élèves. Dans une culture de tradition orale, le bouche-à-oreille fonctionne également dans cette situation et les exercices et les devoirs sont transmis de famille en famille comme une chaîne d’entraide, qui imprègne l'environnement de valeurs de solidarité et de coopération.

Surveillance constante de GSD. Depuis GSD Espagne, nous continuons à surveiller constamment cette situation complexe, en donnant des directives et des instructions pour que nos étudiants soient accompagnés en ce moment et en renforçant certains contenus de base, en faisant de l'artisanat ou en travaillant la psychomotricité avec de la musique et de la danse, très typique dans cet environnement. Dans les établissements d'enseignement du Cameroun, on s'attend à ce que l'année scolaire soit prolongée en juillet et, en tout cas, nous proposerons qu'au début de l'année prochaine le contenu essentiel soit revu afin de continuer à progresser sans laisser personne de côté.

La coopération de l'ensemble de la communauté et de l'environnement a été, dès le départ, un élément essentiel dans le développement de notre projet. Nous avons favorisé et entretenu des relations de confiance et de collaboration mutuelle avec les hôpitaux, les pharmacies, les écoles professionnelles qui nous fournissent divers matériels, écoles à proximité, église ... Au début de cette année scolaire, nous avons créé une association de parents qui collaborent et aident au développement scolaire, organisent des activités les jours indiqués dans le calendrier scolaire, gèrent le matériel, donnent des conférences sur leurs métiers ou collaborent avec le jardin de l'école: un petit terrain donné par l'Église, qui remplit une fonction pédagogique avec nos élèves, mais fournit également des légumes frais et naturels: Quid pro quo.

Merci aux institutions locales. Nous devons dire que nous avons le soutien sincère du diocèse d'Edea et des autorités locales, qui s'occupent avec fierté de l'école afin qu'à l'heure actuelle elle ne soit pas abandonnée à d’autres besoins et à la détérioration, typique d'autres environnements africains dans des situations d’abandon et d’insécurité lorsque les ressources sont rares ou mal réparties.

La Fondation Abriendo Caminos, initiatrice et promotrice du projet, ainsi que la Fondation GSD, qui a, entre autres ressources, des dons des familles de nos élèves et les activités de solidarité qui ont lieu tout au long de chaque année scolaire, continuent de mener à bien les efforts pour continuer à payer les salaires et les assurances sociales des travailleurs camerounais qui, dans un pays n’offrant pas ou peu de protection sociale, se trouveraient à la merci de circonstances complexes et il serait difficile de pérenniser leur engagement ultérieur. Nous devons également conserver, en tant que capital symbolique de grande valeur, l'investissement dans des formations pour nos enseignants camerounais, que nous avons menées au cours de ces années et qui ont servi à mettre en œuvre des modèles de travail et des innovations pédagogiques typiques de nos modèles GSD en Espagne, comme l'apprentissage coopératif, l'intelligence émotionnelle, l'alphabétisation innovante, les intelligences multiples, la psychomotricité par le jeu d´échec ... Nous avons toujours pensé que nous devions progressivement encourager la gestion autonome du projet à l'avenir et cela reste notre objectif à long terme.

Gratitude aux familles. Il faut souligner que les familles des étudiants camerounais continuent également de faire leurs efforts pour payer les quotas prévus après la dotation des bourses qui leur a été attribuée au mois de décembre. Dès le début, nous avons considéré comme des éléments essentiels la formation, l'inter-coopération et la promotion de l'intérêt par la communauté, affichant la phrase classique qui nous dit que "pour vous éduquer, vous avez besoin de toute la tribu" et comprendre l'éducation comme une tâche transversal à différents agents sociaux et comme base pour une société meilleure. Ces valeurs coopératives, ainsi que la justice sociale, sont les principaux éléments qui animent nos actions, adaptées à l'environnement et aux circonstances, d'un projet de solidarité qu'il nous semble aujourd'hui plus que jamais essentiel de maintenir avec détermination, solidarité et optimisme.

GSD, éducation et responsabilité sociale. GSD est une entreprise socialement responsable et s'engage à soutenir la réalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD) approuvés par les Nations Unies lors de son Assemblée Générale 2015. C'est ainsi que le projet GSD Cameroun a commencé et qu’il vise à aider au développement d'une région rural à Edea agissant dans un endroit en déficit scolaire comme la région de Pouma. De même, GSD contribue à transformer la société en formant et en créant des emplois autochtones de qualité qui favorisent le développement économique. Actuellement, le centre compte 15 employés et divers groupes d'intérêt y participent, notamment le diocèse d'Edea, la Fondation Abriendo Caminos, la coopérative GSD et la fondation GSD.

La fondation GSD promeut le développement de l´Agenda 2030

Gredos San Diego Cooperativa
San Moisés 4 | 28018 | Madrid | España | 91 786 13 47 | gsd@gsd.coop
Trabaja con nosotros | Aviso legal y política de privacidad | Política de cookies
Política de protección de datos | Canal de Cumplimiento AvisoLegal.aspx

Mapa Web

Instagram Facebook Twitter Youtube Linkedin